Votre panier
  Recherchez un produit

LA MONTAGNE ENTREPRENDRE


LA MONTAGNE ENTREPRENDRE N°4


5.50 €
En stock
 
Quantité  
 
LA MONTAGNE ENTREPRENDRE N°4
Magazine - Juillet - Août 2016

ÉDITO de Jean-Yves VIF, Rédacteur en chef La Montagne :

Un projet partagé

Etat, élus et entreprises collaborent au développement du pôle métropolitain Clermont, Vichy, Auvergne. Un objectif, parmi d'autres, relevé par les entreprises : optimiser le cadre de vie des salariés et des habitants.

MÉTROPOLE. Les grandes aires métropolitaines représentent 10 % de la population mondiale, 50 % du produit intérieur brut et 75 % des innovations technologiques. Inéluctable, le mouvement s'accélère avec une concentration qui, passée l'euphorie des quarante dernières décennies, pose problème. L'hyperconcentration asphyxie la mobilité, dégrade la qualité de vie et pollue l'environnement. Paris illustre cette dérive et, aujourd'hui, l'émergence de métropoles, dites à taille humaine, séduit à l'image de Nantes. En Auvergne-Rhône-Alpes, à côté de Lyon, des métropoles d'équilibres émergent : Grenoble, l'arc genevois, bientôt Saint-Etienne. Pourquoi pas le pôle Clermont, Vichy, Issoire, Brioude ?

STRATÉGIE. Définir une stratégie de territoire, fédérer et incuber orientent la triple mission du pôle, bien perçue par le monde de l'entreprise. " C'est une taille de territoire qui permet aux projets de s'épanouir", affirme Jean-Dominique Senard, président de Michelin. ne voit-il pas là " un cadre idéal pour l'entreprise de demain", celle en mesure de proposer à ses salariés un minimum de services, sociaux, culturels et sportifs et surtout globalement une qualité de vie ? " une nécessité absolue" selon Jean-Yves Foucault, président de la coopérative Limagrain. "Les agriculteurs gestionnaires de l'espace doivent s'approprier un rôle d'acteurs de leur territoire", plaide-t-il, fléchant le symbole et la force de la valorisation de la rivière Allier, de Brioude à Vichy.

COOPÉRATION. "L'avenir est à la collaboration la plus large entre public et privé". Philippe Laurent espère en la démarche de marketing territorial telle qu'il l'a initiée avec sa structure Auvergne nouveau monde. Il préfère le vocable "d'environnement protégé" à celui de ruralité et retient "la capacité à faire émerger des communautés d'intérêt pour communiquer ensemble". Lucide, jean(Marc Monteil, spécialiste de formation et de numérique, en appelle "à l'intelligence collective autour du numérique en créant des liens étroits entre les dispositifs de formation et de recherche avec le monde économique". Le rassemblement des énergies, des expériences et des créativités, dans le respect des collectivités en place, s'impose effectivement pour ne pas perdre de terrain dans la compétition entre les territoires. Elle est déjà lancée ! 

Bimestriel de 100 pages
Format : 212 x 277 mm





Pour ce magazine, vous pouvez également vous abonner :

 
 























Articles similaires
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site e-commerce