LA VACHE ET LE VEAU
Votre panier
  Recherchez un produit

ROMANS


LA VACHE ET LE VEAU


LA VACHE ET LE VEAU
20.00 €
En stock
 
Quantité  
 
Roman de Germain Rallon - 240 pages

Lieu de l'histoire : Les Deux-Sèvres (Poitou-Charentes)

En 1920, la terre est un bon investissement pour les petits paysans de la Gâtine poitevine. Le long du Thouet, les récoltes sont prometteuses et la pêche est bonne ! Ernest et Clémentine Brémaud auraient pu acheter la ferme des Ormes dans sa totalité mais, à trop hésiter, ils ont dû se contenter de la partager avec les Gendron. Les Brémaud regrettent leur manque d’audace mais, après tout, la ferme ne reviendra-t-elle pas à leur petit Joseph quand il aura épousé Églantine, la fille Gendron ? Même si Clémentine sait qu’il faudra attendre bien des années avant de voir son rêve se réaliser…
La guerre qui arrive, avec son lot d’incertitudes, ses prisonniers, ses réquisitions, ses occupants, pourrait bien remettre en cause le mariage tant espéré : Joseph reviendra-t-il ? Églantine saura-t-elle attendre son fiancé ? Avec beaucoup d’empathie, mais sans complaisance, Germain Rallon nous emmène dans le monde paysan d’entre les deux guerres. Les petits agriculteurs, habitués aux rigueurs de la campagne, aux aléas de la vie et de l’Histoire, peuvent enfin espérer des jours meilleurs grâce aux progrès agricoles et aux emprunts.
Loin de la fresque pittoresque, La Vache et le Veau présente un tableau intimiste de la vie à Lhoumois, petit village des Deux-Sèvres. C’est surtout la générosité, la solidarité et le courage de ces modestes paysans que l’auteur met en valeur, dans ce troisième roman inédit. Dans la continuité de L’Ouche aux Brebis, l’instituteur-écrivain, qui partage la vie des ruraux, nous livre un tableau plus vrai que nature et bien plus parlant qu’une étude historique.
Un roman dédié au monde paysan.

L’auteur :
Germain Rallon (1896-1945) passe l’essentiel de sa vie entre Aubigny, où il est né dans une famille très modeste, et Thénezay, où il est instituteur et directeur d’école, dans la Gâtine poitevine, dans les Deux-Sèvres. Combattant pendant la Première Guerre mondiale, il est fait prisonnier pendant la bataille de Verdun.
Imposant, caractère entier et bon vivant, très attaché à sa profession, à son petit pays et à ses habitants, ce fut aussi un homme engagé : socialiste, membre de la Ligue des droits de l’Homme et franc-maçon. Cette dernière appartenance lui valut d’être révoqué par le régime de Vichy en 1941.
Il fut l’auteur de trois romans : Le Pote (1938), édité par Marivole en 2014, est basé sur son expérience de la guerre ; ses deux autres romans, L’Ouche aux Brebis, édité par Gallimard en 1941, et La Vache et le Veau qui était resté inédit, sont ancrés dans le monde rural de la Gâtine qu’il connaissait si bien.

Format : 14 x 22.5
Collection : Manuscrits oubliés
 
 






















En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site e-commerce