Votre panier
  Recherchez un produit

MUSIQUE


OPÉRA MAGAZINE N°121


7.90 €
En stock
 
Quantité  
 
OPÉRA MAGAZINE N°121
Magazine - Octobre 2016

SOMMAIRE 

Entretien 

Teodor Currentzis

L’automne est mozartien pour le chef gréco-russe, avec Die Entführung aus dem Serail à l’Opernhaus de Zurich, à partir du 6 novembre, dans une production qu’il viendra proposer au Théâtre des Champs-Élysées, le 13 novembre, en version de concert. Parallèlement, on attend avec impatience le dernier volet de son cycle Da Ponte, chez Sony Classical : Don Giovanni, avec Dimitris Tiliakos dans le rôle-titre, Myrto Papatanasiu en Donna Anna et Karina Gauvin en Donna Elvira. 

 

Rencontres

Peter Gelb : Le 8 octobre, Tristan und Isolde est le premier des dix opéras que le Metropolitan Opera de New York retransmet en direct, en haute définition, dans les salles de cinéma du monde entier. Peter Gelb, directeur général de la maison, explique ses choix pour cette 11e saison.

Jeune talent

Elsa Dreisig

« Révélation Artiste lyrique » aux Victoires de la Musique classique 2016, la jeune soprano franco-danoise vient de décrocher le Premier prix du Concours « Operalia », au Mexique. L’Opéra Bastille l’attend maintenant en Pamina dans Die Zauberflöte, du 9 au 23 février 2017.

 

Événement

La première création mondiale du CFPL

Après les tournées d’Il viaggio a Reims (2008-2010) et Les Caprices de Marianne (2014-2016), le Centre Français de Promotion Lyrique, présidé par Raymond Duffaut, a choisi de passer commande d’une œuvre nouvelle pour sa troisième production. Il s’agit de L’Ombre de Venceslao, d’après la pièce éponyme de Copi, premier opéra du compositeur argentin Martin Matalon, sur un livret et dans une mise en scène de son illustre compatriote, Jorge Lavelli. Lever de rideau à Rennes, le 12 octobre, avant les représentations dans les théâtres coproducteurs : Avignon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Marseille, Montpellier, Reims, Toulon, Toulouse, Buenos Aires et Santiago du Chili.

 

Anniversaire

Eleanor Steber

Des ouvrages de référence tels que le New Grove Dictionary of Opera ou le Guide de l’opéra de Fayard la font naître le 17 juillet 1916, d’autres sources indiquent le même jour, mais deux ans plus tôt. Qu’elle soit née en 1914 ou 1916, Opéra Magazine n’allait pas laisser passer l’occasion de célébrer le souvenir de la merveilleuse soprano américaine, disparue en 1990, qui a durablement marqué l’histoire du Metropolitan Opera de New York. À ce jour, Eleanor Steber demeure une Minnie de La fanciulla del West, une Comtesse Almaviva, une Elsa de Lohengrin sans beaucoup de rivales.

 

Comptes rendus

Les scènes, concerts, récitals et concours.

 

Guide pratique

La sélection CD, DVD, livres et l’agenda international des spectacles.


Mensuel de 100 pages

Format : 29.8 x 23

 
 






















En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site e-commerce