OPÉRA MAGAZINE, N°61, Avril 2011
Votre panier
  Recherchez un produit

MUSIQUE


OPÉRA MAGAZINE N°61


OPÉRA MAGAZINE, N°61, Avril 2011
7.50 €
En stock
 
Quantité  
 
OPÉRA MAGAZINE  N°61 
Magazine - Avril 2011

SOMMAIRE

In memoriam : Margaret Price

Disparue le 28 janvier dernier, à l’âge de 69 ans, la merveilleuse soprano galloise, qui ne faisait pourtant pas mystère de son peu de goût pour les voyages, a régulièrement chanté en France. Elle y est même devenue, dans les années 1970, l’une des artistes préférées du public qui, jusqu’à un ultime récital à la Salle Gaveau, en 1998, lui a toujours fait fête. Grâce au disque, son souvenir demeurera à jamais gravé dans la mémoire des mélomanes.

Entretien : John Eliot Gardiner

À partir du 7 avril, le chef britannique, qui fêtera son 68e anniversaire ce mois-ci, revient à l’Opéra-Comique pour Le Freischütz de Weber, dans la version française créée à l’Opéra de Paris en 1841, avec les récitatifs de Berlioz. L’occasion de retrouver un théâtre où, ces trois dernières saisons, il a successivement triomphé dans L’Étoile, Carmen et Pelléas et Mélisande.


Rencontres

Daniele Abbado : Après La Cenerentola à Nice, en décembre, le fils de Claudio Abbado revient en France, au Capitole de Toulouse à partir du 19 avril, pour mettre en scène une nouvelle production d'Oberon, le dernier opéra de Weber

Daniel Benoin : À partir du 22 avril, le directeur du Théâtre National de Nice met en scène, à Monte-Carlo, le nouvel opéra de René Koering, Die Marquise von O..., inspiré d’une célèbre nouvelle d’Heinrich von Kleist.

Elza van den Heever : La soprano sud-africaine, l’un des talents les plus prometteurs de la scène lyrique actuelle, aborde Leonora d’Il trovatore à Bordeaux, à partir du 15 avril, puis fait ses débuts à l’Opéra National de Paris, en Fiordiligi dans Cosi fan tutte, le 16 juin.

Giuliano Carella : Les représentations de Rigoletto à Monte-Carlo à peine terminées, le chef italien revient à Toulon pour Dido and Aeneas, avec Anna Caterina Antonacci en vedette, à partir du 19 avril.

Événement Sweeney Todd

Après l’émerveillement d’A Little Night Music l’an passé, le Châtelet revient à Stephen Sondheim et propose, en création française, un autre de ses musicals, à partir du 22 avril. Souvent considéré comme l’œuvre la plus «opératique» de son auteur, Sweeney Todd a déjà conquis les plus prestigieux théâtres lyriques, du Lyric Opera de Chicago au Covent Garden de Londres, avec des barytons du calibre de Bryn Terfel et Thomas Allen dans le rôle-titre. À Paris, le personnage du diabolique barbier de Fleet Street, rendu mondialement célèbre par l’incarnation de Johnny Depp dans le film éponyme de Tim Burton, sera interprété, en alternance, par Rod Gilfry et Franco Pomponi, dans une nouvelle mise en scène de Lee Blakeley, l’un des principaux artisans de la réussite d’A Little Night Music.

Discographie comparée : Der Freischütz

Le printemps 2011 dans l’Hexagone est résolument placé sous le signe de Weber. Après l’Opéra-Comique qui, à partir du 7 avril, propose une nouvelle production du Freischütz, dans sa version française de 1841, c’est au tour de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne de s’attaquer à cet acte fondateur de l’opéra romantique allemand, cette fois en langue originale, à partir du 15. Le Capitole de Toulouse, lui, a préféré miser sur Oberon, ultime création lyrique du compositeur, qui sera à l’affiche à partir du 19. Opéra Magazine profite de ces coïncidences pour revenir sur l’histoire discographique de ces deux chefs-d’œuvre : Der Freischütz ce mois-ci, puis Oberon dans notre prochain numéro.

Comptes rendus

Les scènes, concerts, récitals et concours.

Guide pratique

La sélection CD, DVD, livres et l’agenda international des spectacles.

Mensuel de 100 pages

Format : 29.8 x 23

 
 






















En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site e-commerce