OPÉRA MAGAZINE N°78 Novembre 2012
Votre panier
  Recherchez un produit

MUSIQUE


OPÉRA MAGAZINE N°78


OPÉRA MAGAZINE N°78
7.50 €
En stock
 
Quantité  
 
OPÉRA MAGAZINE  N°78
Magazine - Novembre 2012

SOMMAIRE

Entretien : Patrizia Ciofi

À partir du 25 novembre, la soprano italienne revient à -l’Opéra-Théâtre d’Avignon pour La traviata. Opéra Magazine l’a rencontrée lors de son récent passage à Paris, pour un concert avec Leo Nucci à la Salle Pleyel, salué par un public en délire.

Rencontres

Barbara Hannigan : Au lendemain de sa première Lulu à Bruxelles, la soprano canadienne est au Capitole de Toulouse, à partir du 23 novembre, pour Written on Skin de George Benjamin, qu’elle a créé en triomphe au Festival d’Aix-en-Provence, l’été dernier.

Anniversaire : Friedrich von Flotow

Né le 27 avril 1812, Friedrich von Flotow n’a pas été fêté cette année. Pas même une nouvelle production de Martha, son opéra le plus célèbre, sur une scène d’importance ! Si les meilleurs ténors du moment ne continuaient pas à enregistrer, avec une belle constance, le fameux air « des larmes » de Lyonel à l’acte III, en allemand comme en italien, on peut même supposer que Flotow aurait disparu dans les oubliettes de l’histoire. Sa musique, pourtant, ne manque pas de charme et ce n’est pas par hasard que Martha s’est maintenue au répertoire pendant près d’un siècle, servie par les plus célèbres gosiers de la planète, Christine Nilsson, Adelina Patti, Enrico Caruso et Beniamino Gigli en tête. L’heure de la réhabilitation sonnera-t-elle un jour ?

In memoriam

Sari Barabas, Lili Chookasian, Elizabeth Connell, Jean Cox, Franz Crass, Simone Féjard, Giangiacomo Guelfi, Pet Halmen, Jean-Pierre Laffage, Evelyn Lear, Veriano Luchetti, Nan Merriman, Licinio Montefusco, Patricia Neway, René Terrasson.

Événement : La Mage de Massenet à Saint-Étienne

Les 9 et 11 novembre, en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane-Centre de musique romantique française, l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne redonne sa chance à un titre créé avec faste à l’Opéra de Paris en 1891, dont la dernière reprise remonte à 1896. S’agissant d’un opéra aussi « visuel », on peut évidemment regretter que Le Mage soit joué en version de concert, mais les qualités musicales de la partition, que Gérard Condé analyse pour Opéra Magazine, font à elles seules de cette résurrection l’un des rares événements d’une année Massenet pour le reste assez décevante.

Comptes rendus

Les scènes, concerts, récitals et concours.

Guide pratique

La sélection CD, DVD, livres et l’agenda international des spectacles.

Mensuel de 100 pages

Format : 29.8 x 23


 
 






















En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site e-commerce